La Présentation devant le Juge

Vous avez mis en demeure votre co-contractant d’exécuter son obligation, mais en vain. Vos différents courriers et appels téléphoniques sont restés sans réponse et vous souhaitez mettre tout en œuvre afin que celui-ci s’exécute. La voie judiciaire est la seule voie pour y parvenir.

Devant certaines juridictions, le ministère d’avocat n’est pas obligatoire, par exemple, les Tribunaux d’instance ou les Conseils prud’homaux. Mais il est vivement conseillé quand les sommes en jeu sont assez importantes de donner mandat à un avocat pour plaider votre cause.

En effet, vous devez respecter la règle du contradictoire qui oblige à présenter ses conclusions et ses pièces à la partie adverse et au juge avant l’audience de plaidoirie, ce qui implique avoir du temps pour se présenter à chaque audience de mise en état du dossier et avoir des qualités rédactionnelles.

La présentation du dossier tant matérielle qu’intellectuelle est très importante. En effet, un dossier doit être présenté dans un certain formalisme (l’argumentation écrite claire et précise en fait et en droit avec les pièces à l’appui). Mal présenté, il aura moins de chance de convaincre le juge qui doit s’en faire une rapide opinion.

De même, la plaidoirie est une démonstration orale qui doit mettre en avant les points forts de votre dossier. Il faut pour cela être assez à l’aise à l’oral et maîtriser un peu l’art de la rhétorique. Ce n’est pas, bien sûr, le cas de tout le monde. L’avocat est le mieux placé pour plaider vos arguments et convaincre le juge de la pertinence de vos demandes.